Les genres du cinéma (2e édition)

By Raphaëlle Moine

Le style, proposal centrale dans l. a. construction cinématographique, suscite de nombreuses interrogations. remark le définir et le reconnaître ? Quelles fonctions remplit-il dans les processus de construction et de réception des motion pictures ? remark s’inscrit-il dans l’histoire du cinéma ? 

Pour y répondre, ce livre suggest une réflexion conjointe sur los angeles inspiration elle-même, sur les principaux genres et sur les « gestes génériques » qui constant à nommer, reconnaître ou exploiter des genres cinématographiques. 

Cette synthèse des théories et des analyses portant sur les usages de l. a. thought de style au cinéma, est illustrée de nombreux exemples empruntés aussi bien à l. a. filmographie hollywoodienne classique (western, comédie musicale, mélodrame, movie noir, etc.) qu’au cinéma de style contemporain, aux cinémas européens ou asiatiques. 

Intégrant les dernières recherches dans le domaine, cette nouvelle édition s’adresse aussi bien aux chercheurs qu’aux étudiants en cinéma, qui se doivent de maîtriser cette notion. 

Raphaëlle MOINE est professeure d’études cinématographiques à l’Université de Paris 10 Nanterre. Elle a récemment publié Remakes : les movies français à Hollywood (CNRS Éditions, 2007).

Show description

Quick preview of Les genres du cinéma (2e édition) PDF

Show sample text content

Ces motion pictures réflexifs permettent de perpétuer les codes du style en utilisant sa mémoire : ils empruntent des musiques à d’autres movies, pratiquent l’allusion à des comédies musicales antérieures, citent des plans ou des séquences célèbres – comme le most desirable plan sur les pieds du couple vedette de The Barkleys of Broadway qui reprend le plan inaugural de best Hat (Sandrich, 1935). Ils célèbrent avec nostalgie les stars du passé, fictives dans Chantons sous los angeles pluie ou � réelles � dans Tous en scène (Astaire) et The Barkleys of Broadway.

C'est aussi s’intéresser aux interactions multiples, cinématographiques, historiques et socioculturelles dans lesquelles sont créés, existent et sont reçus les motion pictures et les genres. À une dénomination générique basic – celle qu’utilisent à des fins classificatoires les dictionnaires et les programmes –, il convient donc de préférer une idea plurielle et de parler d’identités génériques. 1 Steve Neale, style and Hollywood, op. cit. , p. 28. 2 À ce sujet et à propos de l. a. généricité des motion pictures de Godard, voir Michel Marie, � Godard et los angeles thought de style �, in Le Cinéma français face aux genres, op.

Plus globalement, los angeles query de l. a. valeur réactionnaire et normative des genres cinématographiques se révèle particulièrement plus complexe que les opinions idéologiques le laissent parfois penser, notamment parce qu’il n’est pas toujours aisé, comme le remarque Geoff King à propos du cinéma hollywoodien des années 1970, de � faire l. a. contrast entre ce qui est à l’origine de ces movies et ce dont ils ont fait partie �30. Ainsi, le contexte de crise de l. a. fin des années 1960 et du début des années 1970 peut-il favoriser l’émergence du film-catastrophe sans pour autant en être l. a. raison.

Convaincue que l’assassin de Tina n’est autre que l’homme de son cauchemar, Nancy décide de � le faire sortir � de son rêve pour le tuer. Ses tentatives sont infructueuses, jusqu’au second où, rattrapée par le monstre qui s’apprête à los angeles tuer, elle décide de refuser de croire à l’existence de son poursuivant. Tout s’évanouit alors, los angeles jeune fille se réveille enfin d’un lengthy cauchemar qui avait en fait commencé dès les premières photos du movie… et qui se poursuivra dans les épisodes suivants de l. a. série.

Il permet également de mettre en rapport et de distinguer le style cinématographique du style non cinématographique, littéraire par exemple, qui possède une thématique commune : le style cinématographique s’organise à partir des mêmes codes non spécifiques particuliers, mais diffère par ses codes cinématographiques particuliers. Ainsi, le movie noir partage une même intrigue policière labyrinthique avec le roman noir, mais l’utilisation du noir et blanc et d’éclairages fortement contrastés est une spécificité cinématographique.

Download PDF sample

Rated 4.53 of 5 – based on 19 votes