Le film-événement : Esthétique, politique et société dans le cinéma américain

By Diana Gonzalez-Duclert

Dans l’histoire du cinéma mondial, des œuvres de fiction s’affirment non seulement comme des succès commerciaux mais aussi comme des événements politiques, intellectuels et sociaux. Leur présentation au public engendre en effet, dans l. a. sphère des médias et dans l’espace des pouvoirs, des débats nombreux, des controverses décisives, des affrontements aigus. Ces films-événement ont ainsi los angeles particularité de sortir de l. a. catégorie cinématographique habituelle et d’exister comme un phénomène de société nécessitant pour leur étude los angeles mobilisation des sciences sociales. 

Ce livre se suggest d’en comprendre los angeles genèse et le rayonnement, essentiellement aux États-Unis, là où s’est constitué un riche corpus de films-événement, de Naissance d’une nation au Secret de Brokeback Mountain. Il s’agit d’abord d’analyser ces long-métrages de fiction comme des œuvres dynamiques impliquant une compréhension critique de leur réception dans un contexte historique, politique et social donné. Cette problématique conduit ensuite à s’intéresser au rôle et à l. a. position de l’esthétique dans le processus de transformation d’un fi lm en un événement qui le dépasse. Ainsi pourrait-on s’interroger sur l’esthétique dans l. a. société, concevoir une esthétique socio-psychologique, établir les termes de los angeles rencontre entre esthétique, politique et société. Cette reconnaissance du film-événement américain offre en end los angeles possibilité d’aborder d’autres cinémas nationaux, comme le cinéma français contemporain. 

Diana GONZALEZ-DUCLERT est une chercheuse américaine ayant étudié aux États-Unis (université de Columbia) puis en France (EHESS). Docteure et enseignante à Sciences-Po Paris et à manhattan college, elle conduit actuellement des recherches sur les liens entre l’esthétique et l. a. politique dans le cinéma du Moyen-Orient.

Show description

Quick preview of Le film-événement : Esthétique, politique et société dans le cinéma américain PDF

Show sample text content

265. McBride, Steven Spielberg : A Biography, op. cit. , p. 442. 266. Pour davantage d’analyses sur les liens entre l. a. réception des mass medias et los angeles réception savante, voir aussi Miriam Bratu Hansen, 1996, � Schindler’s record isn't really Shoah : the second one Commandment, well known Modernism and Public Memory », severe Inquiry, vol. 22, n° 2, p. 292-312. 267. Pour davantage de resources portant sur le rôle des mass media et de los angeles tradition populaire dans les histoires narratives, voir Barbie Selizer, 1997, � Every as soon as in a While : Schindler’s checklist and the Shaping of History », Yosefa Loshitzky, (ed.

67-78. one hundred ninety. Thulani Davis, 20 juin 1989, � We’ve Gotta Have It », The Village Voice, p. sixty seven. 191. Stanley Crouch, � Do the Race Thing : Spike Lee’s Afro-Fascist Chic », The Village Voice, op. cit. , p. seventy three. 192. Spike Lee and Lisa Jones, 1989, Do the proper Thing , A Spike Lee Joint, manhattan fireplace, p. seventy four. 193. Joe Klein, 26 juin 1989, � Spiked ? », big apple journal, p. 14. 194. David Denby, 26 juin 1989, � He’s Gotta Have It », long island journal, p. fifty three. 195. 9 juillet 1989, � “Do definitely the right Thing ” : matters and Images », the hot York instances.

Au cinéma Liberty, le 8 mars 1915. 103. Voir l. a. quotation de D. W. Griffith dans Michael Rogin, 1985, � “The Sword turned a Flashing Vision” : D. W. Griffith’s The beginning of a Nation », Representations 9, p. 151. 104. Pour d’autres éléments sur James Weldon Johnson et ses articles dans long island Age, voir Lawrence J. Oliver et Terri L. Walker, 1993, � James Weldon Johnson’s manhattan Age Essays at the start of a kingdom  and the “Southern oligarchy” », South important evaluate, vol. 10, n° 4, p. 1-17. En ce qui concerne los angeles création d’une maison de construction de cinéma afro-américain, par Scott et ses collègues, voir Thomas Cripps, 1974, � The delivery of a Race Company : An Early Stride towards a Black Cinema », The magazine of Negro historical past, vol.

RETOUR SUR L’ESTHÉTIQUE SOCIO-PSYCHOLOGIQUE  Un lien dialectique peut être fondé entre un movie et le public, have an effect oné d’un horizon d’attente ou d’une mémoire collective qui permet à los angeles société de s’approprier des sujets controversés. Une société qui réagit de cette manière répond à un besoin et un désir réciproques, à los angeles fois d’un cinéaste et d’un public, visant à comprendre les questions qui le traversent, ou qui ont été soulevées par le movie. los angeles réception los angeles plus profonde, complexe et sturdy est intervenue dans une société qui a souffert ou souffre au présent d’une crise lui laissant des questions sans réponses.

Une telle perception, présente dans Les représentations sociales55 de Serge Moscovici, offre une nouvelle hypothèse de l. a. manière dont le sujet d’un movie s’intègre au débat public et finit par se détacher de l’œuvre pour acquérir une autonomie sociale. Les motion pictures, particulièrement ceux qui sont considérés comme des événements, modifient les discours développés sur les sujets abordés. Des questions telles que le racisme, los angeles guerre, les crises sociales et l. a. politique sont traitées selon de nouvelles approches fondées sur le discussion suscité par un film-événement.

Download PDF sample

Rated 4.56 of 5 – based on 33 votes